Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Cahiers d'Extrême-Asie 29 (2020)

Mythologie japonaises, Japanese Mythologies

Bernard FAURE, IYANAGA Nobumi, François MACÉ, Arnaud BROTONS, HIRAFUJI Kikuko, Laurent NESPOULOUS, Ignacio QUIROS, Alain ROCHER, TAKAYAMA Rinjirō

Collection : Cahiers d'Extrême-Asie

Numéro de collection: 29

Éditeur: MACÉ (François), ROCHER (Alain)

Édition: EFEO

Année de parution: 2021

Statut : Disponible

40,00

ISBN-13 : 9782855391816

ISSN : 0766-1177

Largeur : 16 cm

Hauteur : 24 cm

Poids : 0.62 kg

Nombre de pages : 344

Distributeur : EFEO Diffusion, EFEO Kyoto

Géographie : Japon

Langue : Français

Lieu : Kyoto

Support : Papier

Description :

16 x 24 cm, 344 p.

Illustrations, Résumés en français et en anglais

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

Table des matières

François MACÉ & Alain ROCHER
À nos lecteurs / To Our Readers
 
Introduction
 
François MACÉ & Alain ROCHER
Émergence et métamorphoses des études mythologiques
 
La mythologie japonaise : la naissance ambiguë d’une discipline
 
François MACÉ & Alain ROCHER
Présentation
 
TAKAYAMA Rinjirō
Mythe et histoire dans le livre de l’« Âge des dieux » du Kojiki
 
HIRAFUJI Kikuko
L’aube des études mythologiques japonaises. Que cache l’expression « mythologie scientifique » ?
 
Contributions
 
Laurent NESPOULOUS
Les guerriers dans la brume. Éléments d’archéologie sur la violence et ses acteurs à la fin de la Préhistoire au Japon
 
François MACÉ
Le troisième livre du Kojiki, une suite inutile ou une fin indispensable ?
 
Ignacio QUIROS
Vocabulaire et mécanismes de la soumission dans les mythes du Kojiki. Le problème du koto-muke
 
IYANAGA Nobumi
Bon-Kan dōmei shakugi. Un court texte du « shintō médiéval »
 
Arnaud BROTONS
Le processus d’autonomisation des dieux dans le Japon médiéval. Le cas de Kirime dōji
 
Bernard FAURE
Jūzenji, ou l’enfance du divin
 
Alain ROCHER
L’exégèse des mythes du Nihon shoki chez Yoshikawa Koretari : entre allégorie et théologie de la présence
 
Auteurs du présent volume / Contributors to This Volume

À propos de la collection

Cahiers d'Extrême-Asie

Revue bilingue de l'École française d'Extrême-Orient section de Kyoto.
 
Les Cahiers d’Extrême-Asie, fondés en 1985 par Anna Seidel et Hubert Durt, sont une revue bilingue (français-anglais) spécialisée dans les domaines des sciences religieuses et de l’histoire intellectuelle de l’Asie orientale. Chaque numéro est un numéro thématique traitant des questions relatives aux religions de l’Asie orientale. Les sujets abordés couvrent un champ qui va du taoïsme et des religions de la Chine ancienne au chamanisme coréen, en passant par les diverses écoles du bouddhisme chinois et japonais.

Les Cahiers d'Extrême-Asie sont en ligne sur le portail Persée
Télécharger les Recommandations aux auteurs et responsables de rédaction [PDF 581 ko]

À propos de l'éditeur

MACÉ (François)

François Macé est professeur émérite à l’Inalco. Il fait ses études d’histoire à la Sorbonne, et réalise sa maîtrise sur les cultes à mystère de l’Antiquité tardive. Il accomplit ensuite des études de japonais à l’Inalco, où il réalise un doctorat d’État sur la mort et les funérailles dans le Japon archaïque. Ses principales publications comprennent : « Le shintō désenchanteur », Cipango, hors-série, « Mutations de la conscience dans le Japon moderne », 2002, p. 7-70 ; « “Et ils se découvrirent femme et homme”. Le mythe japonais d’Izanaki et Izanami », Semitica et Classica, vol. 5, 2012, p. 189-198 ; « Comment classer et compter des dieux innombrables ? » (en 2 parties), Asdiwal, no 13, 2018, p. 111-146, et no 14, 2019, p. 171-207.

ROCHER (Alain)

Alain Rocher est directeur d’études émérite à l’École pratique des hautes études, section des sciences religieuses (Université Paris Sciences Lettres). Ses séminaires et ses recherches portent sur la mythologie japonaise et ses interprétations, sur la morphologie du syncrétisme et sur la réception japonaise des catégories de la pensée chinoise. Parmi ses publications, l’on peut citer : Mythe et souveraineté au Japon, Paris, PUF, coll. « Orientales », 1997 ; Splendeurs et misères d’une favorite, Arles, Philippe Picquier, 2004 ; Regards russes et français sur les philosophies asiatiques, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2020.

Livres similaires