Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Sūkṣmāgama Volume III

Chapters 54 to 85

Collection : Collection Indologie

Numéro de collection: 114.3

Éditeur: Barazer-Billoret (Marie-Luce), Sambandhasivacarya (S.), Ganesan (T.), Dagens B., Creisméas (Jean-Michel)

Édition: EFEO, Institut français de Pondichéry (IFP)

Année de parution: 2018

Statut : Disponible

52,00

ISBN-13 : 9782855392240

ISSN : 0073-8352

Largeur : 17.5 cm

Hauteur : 24.5 cm

Poids : 0.973 kg

Nombre de pages : 546

Distributeur : EFEO Diffusion

Géographie : Inde

Langue : Anglais, Sanskrit

Support : Papier

Description :

CXCVIII + 348 p.

sanskrit (avec introdution en sanskrit & anglais)

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

Résumé

Ce troisième volume de l'édition critique du Sūkṣmāgama contient la description de divers rites et cérémonies concernant le dieu Śiva, la déesse ainsi que des rites effectués pour le bien de la société. Les principaux concernent l'installation du Liṅga, de l'image de la Déesse et du temple provisoire. En outre, plusieurs rites sont décrits qui concernent l'installation de la cuisine du temple, du réservoir, du puit et du monastère. Le texte traite aussi de l'installation de l'image du Nāga et de l'autel pour les offrandes de bali. Sont aussi décritsen détail les fêtes du ramassage des perles, la fête du char, l'offrande de la couronne d'or au Liṅga, ainsi que les rites de réparation.

Ce volume a été préparé et publié avec l'aide financière de la Sri Sambamurthy Sivacharyar Foundation, Chennai et Sadyojat Samskrita Prakashan, Cuddalore.

Notes

Commander à l'adresse suivante :

shanti@efeo-pondicherry.org

À propos de la collection

Collection Indologie

Les éditions critiques et traductions de sources primaires jusqu'ici inédites qui constituent les principaux résultats de notre stimulant projet « Early Tantra » sur le tantrisme ancien ont commencé à paraître dans la présente collection.
Avec cette sous-collection, lancée en 2015 au sein de la « Collection Indologie », nous publions les résultats d'un projet franco-allemand financé de 2008 jusqu'en 2011 par l'Agence Nationale pour la Recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft. Le nom de la sous-collection reflète le titre de ce projet : « Early Tantra: Discovering the interrelationships and common ritual syntax of the Śaiva, Buddhist, Vaiṣṇava and Saura traditions ». Notre but était d'étudier les relations entre les traditions tantriques à travers des sources fondamentales, que nous éditons pour la première fois. Les trois premiers volumes sont parus au cours de l'été 2015.
Ce volume vient les compléter en rassemblant les fruits, directs et indirects, des intenses discussions qui animèrent les ateliers du projet. En introduction est proposée une synthèse de nos découvertes concernant la « syntaxe rituelle commune » des plus anciens ouvrages connus des traditions tantriques, en particulier le Mañjuśriyamūlakalpa, du côté bouddhique, et la Niśvāsatattvasaṃhitā, du côté du shivaïsme. Sept autres contributions, par Dominic Goodall, Peter Bisschop, Judit Törzsök, Diwakar Acharya, Anna A. Ślączka, Libbie Mills et Péter-Dániel Szántó, apportent des lumières sur des sujets variés : les tattvas shivaïtes et leur évolution, les temples aux yoginīs, les divinités-alphabets, un traité ancien de magie liée aux serpents, les enseignements iconographiques des pratiṣṭhātantras anciens, les implications de l'emploi du système de la bhūtasaṅkhyā et un fragment de sādhana tantrique bouddhique.

À propos de l'éditeur

Barazer-Billoret (Marie-Luce)

Marie-Luce Barazer-Billoret (Université Paris-III Sorbonne nouvelle, membre de l’UMR 7528 et chercheur associé à l’IFP), étudie le Śivaïsme méridional ; elle a publié plusieurs articles et, en collaboration, la traduction du Rauravāgama, l’édition critique du Dīptāgama et un ouvrage sur Śiva.

Sambandhasivacarya (S.)

S. Sambandhaśivācārya travaille à l’Institut Français de Pondichéry depuis 1969, dans le projet d’édition critique des āgama śivaïtes. Issu d’une famille de prêtres, versé dans le domaine des rites des temples et possédant une longue expérience dans la lecture de manuscrits en diverses écritures anciennes, sa contribution a été inestimable pour la préparation des premières éditions critiques d’āgama tels que le Mataṅgapārameśvara, le Sārdhatriśatikālottara, le Rauravottara, l’Ajita et le Dīptāgama.

Ganesan (T.)

T. Ganesan travaille en tant que chercheur (« Senior Researcher ») à l’Institut Français de Pondichéry depuis 1985. Dans le cadre de son projet de recherche actuel « Histoire du Śaivasiddhānta au pays tamoul », il a publié une monographie intitulée Two Śaiva Teachers of the sixteenth century. Nigamajñāna I and his disciple Nigamajñāna II. L'une de ses principales publications dans le domaine des rites śivaïtes est la première édition critique d’un texte sanskrit intitulé Varuṇapaddhati, accompagné du commentaire inédit de Nigamajñāna II. Il a publié plusieurs articles concernant le Śivaïsme en général et plus particulièrement le Śaivasiddhānta.

Dagens B.

Bruno Dagens (Professeur émérite, Université Paris-III Sorbonne nouvelle, membre de l’UMR 7528 et chercheur associé à l’IFP), a traduit le Mayamata et a publié de nombreux travaux sur le monde indien (Asie du Sud et du Sud-Est).

Creisméas (Jean-Michel)

Jean-Michel Creisméas (docteur en études indiennes, Université Paris III – Sorbonne nouvelle, UMR 7528) a soutenu en 2015 une thèse sur le sujet : « le yoga du Mataṅgapārameśvaratantra à la lumière du commentaire de Bhaṭṭa Rāmakaṇṭha » .

Livres similaires