Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Senji (Gingee): a fortified city in the Tamil country

Jean DELOCHE

Collection : Collection Indologie

Numéro de collection: 101

Édition: EFEO, Institut français de Pondichéry (IFP)

Année de parution: 2005

Statut : Se renseigner auprès de l'éditeur

65,00

ISBN : 2-85539-660-3

ISBN-13 : 978-81-8470-132-6

ISSN : 0773-8352

Distributeur : EFEO Pondichéry Contact : shanti@efeo-pondicherry.org, distributeur online : scholarswithoutborders@gmail.com, distributeur Chennai : jibh.rkc@gmail.com

Géographie : Inde

Langue : Anglais

Lieu : Pondichéry

Support : Papier

Description :

391p., ill.

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

Résumé

Senji, immortalisé par la ballade de Desing, encore très populaire dans le Sud de l’Inde, est un des hauts lieux du pays tamoul, car la fameuse place-forte, occupée successivement par les hindous de Vijayanagar, les Nayakas, les musulmans de Bijapur, les Marathes, les Moghols et, enfin, par les Français de Bussy en 1750, était, à la fin du XVIe siècle et au début du siècle suivant, une des plus grandes villes du Sud de la péninsule. La présente étude, essai de synthèse, à la charnière de l’histoire, de l’archéologie et de la géographie humaine, entend montrer l’évolution de son système fortifié et de son centre urbain, ainsi que les différents aspects du stockage de l’eau et des vivres qui ont permis son épanouissement.

À propos de la collection

Collection Indologie

Les éditions critiques et traductions de sources primaires jusqu'ici inédites qui constituent les principaux résultats de notre stimulant projet « Early Tantra » sur le tantrisme ancien ont commencé à paraître dans la présente collection.
Avec cette sous-collection, lancée en 2015 au sein de la « Collection Indologie », nous publions les résultats d'un projet franco-allemand financé de 2008 jusqu'en 2011 par l'Agence Nationale pour la Recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft. Le nom de la sous-collection reflète le titre de ce projet : « Early Tantra: Discovering the interrelationships and common ritual syntax of the Śaiva, Buddhist, Vaiṣṇava and Saura traditions ». Notre but était d'étudier les relations entre les traditions tantriques à travers des sources fondamentales, que nous éditons pour la première fois. Les trois premiers volumes sont parus au cours de l'été 2015.
Ce volume vient les compléter en rassemblant les fruits, directs et indirects, des intenses discussions qui animèrent les ateliers du projet. En introduction est proposée une synthèse de nos découvertes concernant la « syntaxe rituelle commune » des plus anciens ouvrages connus des traditions tantriques, en particulier le Mañjuśriyamūlakalpa, du côté bouddhique, et la Niśvāsatattvasaṃhitā, du côté du shivaïsme. Sept autres contributions, par Dominic Goodall, Peter Bisschop, Judit Törzsök, Diwakar Acharya, Anna A. Ślączka, Libbie Mills et Péter-Dániel Szántó, apportent des lumières sur des sujets variés : les tattvas shivaïtes et leur évolution, les temples aux yoginīs, les divinités-alphabets, un traité ancien de magie liée aux serpents, les enseignements iconographiques des pratiṣṭhātantras anciens, les implications de l'emploi du système de la bhūtasaṅkhyā et un fragment de sādhana tantrique bouddhique.

Livres similaires