Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

My Sapphire-hued Lord, my Beloved!

Kulacēkara Āḻvār’s Perumāḷ Tirumoḻi

Suganya ANANDAKICHENIN

Collection : Collection Indologie

Numéro de collection: 136

Édition: EFEO, Institut français de Pondichéry (IFP)

Année de parution: 2018

Statut : Disponible

65,00

ISBN-13 : 9782855392264

ISSN : 0073-8352

Largeur : 17,5 cm

Hauteur : 24,5 cm

Poids : 1.2 kg

Nombre de pages : 615

Distributeur : EFEO Diffusion, EFEO Pondichéry Contact : shanti@efeo-pondicherry.org

Géographie : Inde

Langue : Anglais, Tamoul

Support : Papier

Description :

XI + 604 p.

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

Résumé

Ce livre comprend la traduction complète annotée du Perumāḷ Tirumoḻi, une œuvre poétique tamoule de la bhakti viṣṇuïte composée par Kulacēkara Āḻvār (9e siècle ?), ainsi que de son commentaire médiéval Śrīvaiṣṇava, composé par Periyavāccāṉ Piḷḷai (13e siècle) en Maṇipravāḷam, une langue mixte comprenant des éléments de sanskrit et de tamoul en usage dans la tradition viṣṇuïte de l’Inde du Sud. Le Perumāḷ Tirumoḻi fait aujourd’hui partie du canon Śrīvaiṣṇava, le Nālāyira tivviya pirapantam (Nālāyira Divyaprabandham ou « Les Quatre Mille Compositions Divines »), et est composé de dix décades consacrées aux différentes formes de Viṣṇu. Ce livre inclut également une introduction, où l’on discute notamment de l’identité de Kulacēkara Āḻvār, objet de nombreux débats et interrogations.

Notes

Commander à l'adresse suivante :

shanti@efeo-pondicherry.org

À propos de la collection

Collection Indologie

Les éditions critiques et traductions de sources primaires jusqu'ici inédites qui constituent les principaux résultats de notre stimulant projet « Early Tantra » sur le tantrisme ancien ont commencé à paraître dans la présente collection.
Avec cette sous-collection, lancée en 2015 au sein de la « Collection Indologie », nous publions les résultats d'un projet franco-allemand financé de 2008 jusqu'en 2011 par l'Agence Nationale pour la Recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft. Le nom de la sous-collection reflète le titre de ce projet : « Early Tantra: Discovering the interrelationships and common ritual syntax of the Śaiva, Buddhist, Vaiṣṇava and Saura traditions ». Notre but était d'étudier les relations entre les traditions tantriques à travers des sources fondamentales, que nous éditons pour la première fois. Les trois premiers volumes sont parus au cours de l'été 2015.
Ce volume vient les compléter en rassemblant les fruits, directs et indirects, des intenses discussions qui animèrent les ateliers du projet. En introduction est proposée une synthèse de nos découvertes concernant la « syntaxe rituelle commune » des plus anciens ouvrages connus des traditions tantriques, en particulier le Mañjuśriyamūlakalpa, du côté bouddhique, et la Niśvāsatattvasaṃhitā, du côté du shivaïsme. Sept autres contributions, par Dominic Goodall, Peter Bisschop, Judit Törzsök, Diwakar Acharya, Anna A. Ślączka, Libbie Mills et Péter-Dániel Szántó, apportent des lumières sur des sujets variés : les tattvas shivaïtes et leur évolution, les temples aux yoginīs, les divinités-alphabets, un traité ancien de magie liée aux serpents, les enseignements iconographiques des pratiṣṭhātantras anciens, les implications de l'emploi du système de la bhūtasaṅkhyā et un fragment de sādhana tantrique bouddhique.

Livres similaires