À propos - Christophe MARQUET

Historien de l’art, spécialiste du Japon. Il est actuellement directeur de l’Ecole française d’Extrême-Orient, après avoir été professeur des universités à l’INALCO.

Il a publié et dirigé de nombreux ouvrages et numéros spéciaux de revues sur l’histoire de l’art et l’histoire de l’édition au Japon, dont : Primitive pictures? Ôtsu-e Alive in the Modern World (Bijutsu Forum 21, Vol. 36, 2017), Ôtsu-e. Imagerie populaire du Japon (Picquier, 2015, édition japonaise Kadokawa, 2016), Patrimonialisation et identités en Asie orientale / Heritage-making and Identities in East Asia (Ebisu, 2015), Tekisuto to imêji wo amu: shuppan bunka no nichifutsu kôryû (Bensei shuppan, 2015), The Invention of “Folk Crafts”: Yanagi Sōetsu and Mingei (Cipango. French Journal of Japanese Studies, 2012), E wo yomu, moji wo miru. Nihon bungaku to sono baitai (Ajia yûgaku, Bensei shuppan, 2008), Hokusai, First Manga Master (Abrams, 2008), Du pinceau à la typographie (EFEO, 2006 ; édition japonaise 2010).