Le roman source d'inspiration de la peinture khmère à la fin du XIXe et au début du XXe siècle

l'histoire de Preah Chinavong et son illustration dans la (sālā) de Vat Kieng Svay Krau. Tome 1 : Texte et présentation ; Tome 2 : Figures

Michel JACQ-HERGOUALC'H

Collection : Monographies / PEFEO

Collection's number: 126

Edition: EFEO

Publication date: 1982

Status : Available

90,00

ISBN : 2-85539-734-0

ISBN-13 : 9782855397344

ISSN : 0768-3944

Width : 22 cm

Height : 28 cm

Weight : 1.4 kg

Number of pages : 348

Distributor : EFEO Diffusion

Geography : Cambodia

Language : Français

Place : Paris

Support : Papier

Description :

T. 1, XII + 168 p. ; T 2. XX +147 p., ill., 28 cm., paperback

Read more Read less
This article has been added to the basket

Abstract

" L’Histoire de Preah Chinavong est au Cambodge un de ces romans, comme il en existe des quantités, dont la trame, toujours la même, relate par le détail les faits et gestes mouvementés d’un héros, évidemment princier. Sa popularité est cependant peut-être plus grande que celle des autres romans et c’est sans doute à cela qu’elle doit d’avoir été publiée par les soins de l’Institut Bouddhique de Phnom Penh.
 
C’est aussi, vraisemblablement, l’une des raisons pour lesquelles elle fut illustrée par des peintures dans la sālā de Vat Kieng Svay Krau à Koki.
 
Nous nous appliquerons dans une première partie à apprécier ce qu’est la place réelle du roman dans le contexte cambodgien en même temps que nous évoquerons brièvement les diverses formes d’expression vocales et théâtrales qui ont puisé une part de leur inspiration dans l’Histoire de Preah Chinavong.
 
Puis, après avoir localisé les peintures et avoir donné à leur propos un certain nombre de renseignements généraux, nous les confronterons, dans leur déroulement narratif, au texte de l’Institut Bouddhique. Toute notre deuxième partie sera consacrée à cette confrontation.
 
Enfin, dans une troisième partie qui, dans notre esprit, est la plus importante, nous procéderons à une analyse de l’œuvre peinte, c’est-à-dire que nous essaierons de dégager ce que sont les règles d’iconographie qui ont présidé à la représentation des personnages, de l’architecture et du paysage et celles qui ont influencé la composition des peintures. Pour cela, nous ferons de nombreuses références à la peinture thaïe classique et, dans une moindre mesure, nous le regrettons, à quelques ensembles picturaux du Cambodge. "

Table of contents

Introduction
 
Première partie
Le roman et son retentissement dans le contexte cambodgien
 
I. La littérature romanesque au Cambodge
II. L’histoire de Preah Chinavong source d’inspiration de diverses formes d’expression vocales et théâtrales au Cambodge
III. L’Histoire de Preah Chinavong source d’inspiration de la peinture
 
Deuxième partie
Confrontation de l’histoire de Preah Chinavong et des peintures qui l’illustrent
 
Conclusion de la deuxième partie
 
Troisième partie
Étude sur l’iconographie et la composition des peintures
 
Étude iconographique
A. Les personnages
  I. L’aristocratie : apparence générale
  II. L’aristocratie : attitudes
  III. L’aristocratie : gestes
  IV. Les autres humains
  V. Les guerriers et leurs armes
  VI. Personnages et animaux mythiques
B. Les cadres de l’action : l’architecture
C. Les cadres de l’actions : le paysage
 
Conclusion d’ensemble
Index
Tableau généalogique de Preah Chinavong
Lexique
Bibliographie
Table des monastères et autres lieux renfermant des peintures

Related books