achat motilium, acheter actavis promethazine, cialis commander en france, ou acheter du viagra doctissimo, forum pour acheter du viagra, kamagra oral jelly ou acheter

Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Éditeurs - Griffiths (Arlo)

New York, 1976

Membre de l'EFEO depuis 2008

Après une formation en indianisme (spécialité : sanskrit) aux universités de Leyde et de Harvard, Arlo Griffiths  obtient une bourse doctorale lui permettant de poursuivre des recherches en philologie védique. Il se consacre à l’étude de la tradition Paippalāda de l’Atharvaveda, toujours vivante en Orissa (Inde) jusqu’à nos jours. Il apprend sur le terrain la langue (indo-aryenne) oriya et commence à s’intéresser aussi à  des traditions autres que celles brahmaniques. En marge de ses recherches doctorales, il poursuit quelques activités dans le domaine de la linguistique descriptive des langues tribales de la région, notamment celles qui appartiennent au groupe « munda », branche de la famille austroasiatique. Toujours actif comme indianiste-védisant, il infléchit ces recherches de plus en plus vers le sud-est asiatique, notamment les documents épigraphiques aussi bien en langue sanskrite qu’en langues vernaculaires austroasiatiques et austronésiennes (vieux-khmer, vx.-cham, vx.-javanais). Ses priorités sont la publication de documents manuscrits et épigraphiques inédits, sous forme d’édition critique, et leur exploitation  d’un point de vue historique.

Après avoir obtenu son doctorat à l’université de Leyde en 2004, Arlo Griffiths est nommé maître de conférences en religions de l’Inde à l’université de Groningue ; l’année suivante, en 2005, il retourne à Leyde, y ayant accepté la chaire de sanskrit. Il entre à l’EFEO en 2008, et est affecté à son centre de Jakarta depuis janvier 2009