Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Éditeurs - Gernet (Jacques)

Alger, 1921

Membre de l'EFEO de 1949 à 1950

J. Gernet est licencié de lettres classiques (1942) et diplômé d'études supérieures (1942) à Alger. Ses études sont interrompues par la guerre, puisqu'il est mobilisé de 1942 à 1945. Diplômé de chinois de l'École nationale des langues orientales vivantes (1947) et de l'École pratique des hautes études IVe section (1948), il devient membre de l'EFEO et réside à Hanoi de février 1949 à novembre 1950. Par la suite, il est chercheur au CNRS et boursier du Yomiuri shimbun au Japon (1962).

De 1955 à 1976, il est directeur d'études à l'EPHE, VIe section, puis à l'EHESS. Il est docteur ès lettres en 1956. Il enseigne parallèlement la langue et la civilisation chinoises à la Faculté des lettres de la Sorbonne en 1957, en tant que maître de conférences, puis accède au titre de professeur en 1959. En 1968, il fonde l'Unité d'enseignement et de recherche des Langues et civilisations de l'Asie orientale (université Paris-VII), qu'il dirige jusqu'en 1973. Enfin, il entre au Collège de France, titulaire de la chaire d'histoire sociale et intellectuelle de la Chine (1975-1992).

Ses thèmes de recherche privilégiés touchent l'histoire, la société et l'histoire intellectuelle de la Chine. Ses séjours en Chine, au Japon, à Taiwan ou à Hong Kong sont réguliers (1949, 1957, 1962, 1966, 1973, 1980, 1985, 1990, 1993) pour des missions ou des conférences.

Ses tâches administratives sont nombreuses : délégué de l'administrateur du Collège de France aux Instituts d'Extrême-Orient (1978-1992), co-rédacteur de la revue franco-hollandaise T'oung Pao (1975-1992), fondateur et responsable du GDR 379 du CNRS sur l'Histoire des sciences en Chine, en Corée et au Japon (1986-1993).

Il est par ailleurs membre du Toyo Bunko, (Tôkyô, 1973), de l'Institut de France, Académie des inscriptions et belles-lettres (1979), de la China Academy, (Taipei, 1980), membre correspondant de l'Istituto Italiano di Studi sul Medio ed Estremo Oriente (1985), membre de l'Académie du Japon (1990), du Comité du Centro Piemontese di Studi sul Medio ed Estremo Oriente (1991) et de l'Academia Europaea (1993), membre correspondant de la British Academy (1996) et de la Bayerische Akademie der Wissenschaften (1998), chevalier de la Légion d'honneur (1985), commandeur des Palmes académiques (1987).