Éditeurs - Louis-Henard (Nicole)

Hué (Vietnam), 1923

Membre de l'EFEO de 1971 à 1988

Nicole Louis-Hénard vit les premières années de son existence en pleine brousse du Centre Vietnam, dans le village de Lê Mon où vit sa famille, alors que son père est affecté à la construction du tronçon de chemin de fer de Vinh à Dông Hà. Elle participe ainsi aux visites rendues au R. P. L. Cadière, dont la paroisse se trouve non loin de là, à Cua Tùng. Elle fait ses études secondaires au lycée Albert Sarraut à Hanoi et ses études supérieures en France. Elle s'inscrit en 1955 à l'École des langues orientales, où elle suit les cours de vietnamien de G. Meillon, puis poursuit à l'EPHE avec M. Durand, qui lui fait traduire le Viêt Nam Phong Tuc de Phan Kê Binh (1975, 1980). Elle est vacataire à l'EFEO jusqu'en 1964. P. B. Lafont dirige sa thèse de doctorat, qu'elle soutient à l'EPHE en 1966. Elle est recrutée à l'EFEO en 1971 et, jusqu'en 1988, fait des recherches sur l'histoire et la civilisation vietnamiennes. Elle réside à Saigon en 1973, afin de consulter les archives. Après son départ à la retraite en 1988, elle entreprend des études de psychologie, avec l'idée de faire une approche psychanalytique des Légendes des terres sereines de Pham Duy Kiem.