Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Du pinceau à la typographie

Regards japonais sur l'écriture et le livre

Collection : Études thématiques

Numéro de collection: 20

Éditeur: Brisset (Claire-Akiko), Griolet (Pascal), Marquet (Christophe), Simon-Oikawa (Marianne)

Édition: EFEO, Maison franco-japonaise, Centre d'études japonaises de l'INALCO

Année de parution: 2006

Statut : Disponible

45,00

ISBN-13 : 978-2-85539-656-9

ISSN : 1269-8067

Largeur : 18,5 cm

Hauteur : 27,5 cm

Poids : 1,26 kg

Nombre de pages : 418

Distributeur : EFEO Diffusion

Géographie : Japon

Langue : Français

Lieu : Paris

Support : Papier

Description :

417 p.

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

À propos de la collection

Études thématiques

Les auteurs suivront les recommandations, télécharger : Feuille de style [PDF 602 Ko].

À propos de l'éditeur

Marquet (Christophe)

Lille, 1965

Professeur des universités à l’Institut national des langues et civilisations orientales, en délégation à l'EFEO de 2004 à 2008 pour assurer la direction du Centre de Tôkyô.

Après des études d'histoire de l'art occidental à l'Université de Lille et à l'Université de Paris IV-Sorbonne (1983-1986), puis l'obtention à l'INALCO d’une maîtrise de langue et civilisation japonaises consacrée à la prose expérimentale de Masaoka Shiki (1989), il poursuit des recherches sur l’art japonais moderne à l’Université de Tôkyô (1989-1992), auprès du professeur Takashina Shûji. Il soutient en 1995 une thèse de doctorat sur Le peintre Asai Chû et le monde des arts à l'époque de Meiji, sous la direction de Jean-Jacques Origas.

Il a été pensionnaire à la Maison franco-japonaise à Tôkyô (1997-1999), où il a mené des recherches sur l’histoire du livre dans le Japon moderne, et chercheur invité à l'Université Waseda (1997) et à l’Université Sophia (2010). Il est chercheur au Centre d'études japonaises de l'INALCO, équipe d’accueil doctorale (EA 1441).

Il a soutenu en 2002 une double habilitation à diriger des recherches en histoire de l'art et en langues orientales, avec une monographie sur Les premiers livres de peinture de l'époque d'Edo (1680-1720). Naissance d'un genre et essai de typologie (à paraître à l’EFEO) et une étude sur la collection de livres illustrés du japonisant Emmanuel Tronquois, conservée à la Bibliothèque nationale de France.

Il a été vice-président de la Société française des études japonaises. Il est actuellement directeur du département de langue et civilisation du Japon de l’INALCO, membre du comité de rédaction des revues Cipango et Arts Asiatiques et membre du comité scientifique de la revue Ebisu.

Il a collaboré à plusieurs expositions : Albums et livres illustrés japonais des XVIIIe et XIXe siècles. Collection de la Bibliothèque nationale de France (Bibliothèque du Havre, 1997), Les dessins d’art décoratif d’Asai Chû (Musée de Sakura, 2002), Eros au secret. L’Enfer de la Bibliothèque (BNF, 2007), Ukiyo-e, imágenes de un mundo efímero (Barcelone, 2008), Le Japon illustré. De Hokusai à l’école Utagawa (Musée de Rouen, 2009).

Il a dirigé plusieurs publications collectives, dont Du pinceau à la typographie. Regards japonais sur l’écriture et le livre (EFEO, 2006, édition japonaise 2010) et édité une série de fac-similés de livres illustrés d’artistes de l’époque d’Edo conservés à l’Institut national d’histoire de l’art à Paris (Shunboku et Morikuni, 2007, Utamaro, 2008 et 2009, Kôrin, 2010). Ses travaux portent notamment sur l'histoire de la conservation du patrimoine, l'historiographie de l'histoire de l'art, l'enseignement artistique, les peintres japonais et la guerre, les collections françaises d'art et de livres japonais. Il a été lauréat en 1999 du prix de la Society for the Study of Japonisme pour l'organisation et la publication du colloque Henri Cernuschi (1821-1896) : homme politique, financier et collectionneur d'art asiatique (Maison franco-japonaise, 1998) et en 2000 du prix du musée Ôta de Tôkyô pour l’étude du fonds Tronquois de la BNF.

En délégation à l'EFEO de 2004 à 2008, pour assurer la responsabilité du Centre de Tôkyô, il y a dirigé un programme de recherche sur les peintres et l'édition à l'époque d'Edo, dont les travaux ont été publiés dans E wo yomu, moji wo miru - Nihon bungaku to sono baitai (Lire les images, regarder l’écrit : la littérature japonaise et ses supports, Bensei shuppan, 2008). Il est actuellement associé à l'équipe Histoire culturelle et anthropologie des religions en Asie orientale de l’EFEO.

Livres similaires