Le catalogue des Éditions de l'EFEO, riche d'environ 600 titres, propose des publications portant sur l'Asie, depuis l'Inde jusqu'au Japon, et couvrant un large spectre disciplinaire en sciences humaines et sociales (archéologie, histoire, anthropologie, littératures, philologie, etc.).
Ces publications, si elles s'adressent d'abord à la communauté scientifique, intéressent également un public attiré par les civilisations et sociétés d'Asie.

Cahiers d'Extrême-Asie 12 (2001)

Religions chinoises : nouvelles méthodes, nouveaux enjeux

Collection : Cahiers d'Extrême-Asie

Numéro de collection: 12

Éditeur: Lagerwey (John)

Édition: EFEO

Année de parution: 2002

Statut : Disponible

36,00

ISBN-13 : 978-2-85539-851-8

ISSN : 0766-1177

Largeur : 16 cm

Hauteur : 24 cm

Poids : 0,44 kg

Nombre de pages : 228

Distributeur : EFEO Diffusion, EFEO Kyoto

Géographie : Chine

Langue : Anglais

Lieu : Kyoto

Support : Papier

En savoir plus Lire moins
Ce article a été ajouté au panier

Table des matières

John Lagerwey
À nos lecteurs / To Our Readers

Articles
* Nicolas Standaert, Christanity as a Religion in China. Insights fromthe Handbook of Christianity in China: Volume One (635-1800)
* Norman J. Girardot, The Victorian Text of Chinese Religion: With Special Reference to the Protestant Paradigm of James Legge's Religions of China
* John R. Mcrae, Religion as Revolution in Chinese Historiography:Hu Shih (1891-1962) on Shen-hui (684-758)
* Daniel L. Overmyer, From "Feudal Superstition" to "Popular Beliefs": New Directions in Mainland Chinese Studiesof Chinese Popular Religion
* Peter Tze Ming Ng Paradigm, Shift and the State of the Field in the Studyof Christian Higher Education in China
* Glen Dubridge, Tang Sources for the Study of Religious Culture: Problems and Procedures
* Poul Andersen, Concepts of Meaning in Chinese Ritual
* Patrick J. Geary, Peasant Religion in Medieval Europe

Comptes rendus / Book Review
* François Lachaud : Chün-Fang Yu, Kuanyin: The Chinese Transformation of Avalokiteśvara

Auteurs du présent volume / Contributors of this volume

À propos de la collection

Cahiers d'Extrême-Asie

Revue bilingue de l'École française d'Extrême-Orient section de Kyoto.

Les Cahiers d'Extrême-Asie sont en ligne sur le portail Persée
Télécharger les Recommandations aux auteurs et responsables de rédaction [PDF 581 ko]

À propos de l'éditeur

Lagerwey (John)

Grand Rapids (Michigan, États-Unis), 1946

Membre de l'EFEO de 1977 à 2000

Après avoir obtenu un doctorat en lettres chinoises classiques de Harvard University en 1975 et effectué des études post-doctorales sur l'histoire du taoïsme à l'École pratique des hautes études, Ve section, 1976-1977, John Lagerwey est nommé à l'EFEO à partir du Ier juillet 1977. Il est affecté à Paris jusqu'en 1986, ensuite à Taiwan pour un an (1986-1987), puis à plusieurs reprises à Hong Kong (1989-1990, 1993-1995, 1997-1999).

En tant que secrétaire du projet Daozang jusqu'en 1985, il accomplit les recherches bibliographiques fondamentales sur l'ensemble du canon taoïste et rédige plus d'une centaine de notices sur les textes rituels du canon taoïste. Parallèlement à ce travail de caractère livresque et historique, il entreprend l'étude systématique du rituel taoïste vivant, à Taiwan d'abord, jusqu'en 1987, puis sur le continent chinois. La découverte, en 1987, des origines hakka de la tradition taoïste du Nord de Taiwan le conduit à s'intéresser aux questions d'ethnicité et de variété culturelle régionale en Chine. À partir de l'année 1992, il se consacre entièrement à la description ethnographique systématique des fêtes religieuses et de l'histoire des principaux lignages en territoire hakka dans les trois provinces du Sud-Est : Fujian, Jiangxi et Guangdong. Une bourse importante de la Fondation Chiang Ching-kuo lui permet, à partir de 1994, d'organiser un projet collectif avec les chercheurs de ces trois provinces sur le thème « Structures et dynamique de la Chine rurale ». Dès 1995, il crée la « Série sur la société hakka traditionnelle » (en chinois), dont dix volumes sont déjà parus. Les résultats de ces recherches contribuent à modifier profondément la notion de « culture régionale » et, partant, à transformer le sens des mots « Chine » et « Chinois ».

En alliant ainsi recherches historiques et antropologiques en coopération avec des partenaires locaux, J. Lagerwey s'inscrit dans la tradition de l'École. Ses séjours à Hong Kong ont conduit, en 1994, à la création d'un centre EFEO à l'université chinoise de Hong Kong, à partir duquel il dirige son projet sur les Hakka et organise des colloques internationaux : « L'ethnographie en Chine aujourd'hui : évaluation critique des méthodes et des résultats » (1998) et « Religion et société chinoises : la transformation d'un champs d'études et les conséquences pour l'étude des religions en général » (2000). Le but de ces colloques est double : faire le bilan des recherches accomplies, afin de mieux définir leurs lacunes ; développer le dialogue entre chercheurs occidentaux et chinois.

Lors de ses affectations en France, J. Lagerwey a donné des cours à l'université de Paris-IV, à l'université de Genève et à l'Institut catholique de Paris sur « L'Histoire du taoïsme », « L'Histoire du panthéon chinois » et « Le rituel taoïste ». Il a également édité deux volumes des Cahiers d'Extrême-Asie (EFEO-Kyôto) sur le taoïsme (1989-1990). Au sein de l'équipe CNRS « Centre d'anthropologie de la Chine du Sud et de la péninsule Indochinoise », il a mené une opération de recherche sur « Les techniques de communication avec l'Invisible », opération qui a débouché sur le volume 79/2 du BEFEO intitulé « Comportement rituel et corps social en Asie » (1992). Il quitte l'EFEO en 2000 pour occuper un poste de directeur d'études à l'EPHE.

Livres similaires